Un séminaire sur la restitution des outils de l’APC et son basculement au secondaire s’est récemment tenu à Libreville. Au terme de deux jours d’intenses activités, les enseignants issus du département de l’éducation artistique (arts visuels, art dramatique, éducation musicale et économie familiale et sociale), ont émis plusieurs recommandations , notamment, la revisitation des programmes.

Les recent séminaire sur la restitution des outils de l’APC et son basculement au secondaire des enseignants du département éducation de l’éducation artistique, a accouché de nombreuses recommandations.

Revisiter les programmes actuels devenus caducs au regard de la nouvelle approche pédagogique et son basculement au secondaire ; Le problème des coefficients et volumes horaires imposés par les chefs d’établissement et la Direction Générale de l’Enseignement Scolaire et Normal (DGESN) à travers l’application X-Gest et qui fâchent les enseignants du département ; Obligation de dispenser toutes les disciplines d’art dans tous les niveaux selon la ressource humaine ; Mise en place d’un baccalauréat artistique avec ouverture des filières dans les Universités et Grandes Ecoles ; La formation des enseignants en nombre suffisant pour combler le déficit dans les établissements scolaires secondaires; Affectation des enseignants d’art dans les écoles publiques pour les 4è et 5è année du primaire afin de préparer les apprenants aux épreuves d’objets d’art au CEP ; La formation des inspecteurs et conseillers pédagogiques afin de couvrir l’ensemble du pays ; La problématique du nouveau format des épreuves de musique et d’art dramatique au baccalauréat décidé par la Direction générale des examens et concours (DGEC) ; Définir le statut des Professeurs Associés et leur décharge de la pratique de classe en raison du volume de travail à l’Institut Pédagogique National ; La représentation du département de l’éducation artistique au sein des Directions d’Académie provinciale ; La spécification ou appellations suivantes des disciplines artistiques enseignées dans les établissements scolaires : Arts visuels en lieu et place de Dessin ou Arts plastiques, Art dramatique en lieu et place de Théâtre ; Education musicale en lieu et place de Musique ; et Economie familiale et sociale (EFS) ; la Réactivation du département de l’Economie Familiale et Sociale à l’Institut Pédagogique National ; Rendre officielle la nouvelle fiche d’activités pédagogique par composante disciplinaire ; Pourvoir l’ensemble des disciplines d’art en ouvrages didactiques ;Emménagement des espaces au sein des établissements scolaires pour la préservation des productions des apprenants ; Création d’un Musée scolaire conformément à l’arrêté N° 000047/MEN/PPG du 25 juillet 2001 portant création d’un Musée scolaire dont la mission est la sélection, la conservation et l’exposition des travaux des apprenants en éducation artistique ; Application de l’arrêté N°000044/MEN/PPG du 25 juillet 2001 portant reforme de l’évaluation de l’éducation artistique au CEP, avec l’implication des enseignants spécialisés comme membres de différents jurys ; l’Annulation du caractère facultatif des épreuves artistiques aux examens nationaux (BEPC et BAC).

Facebook Comments