En tout cas c’est ce qui ressort de la déclaration du président du mouvement de la libération  Gabon ,Omwanawintché sur sa page Facebook ce dimanche, une déclaration hostile à l’arrivée d’Emmanuel Macron à Libreville. 

 

« Lors d’une One Forest Summit qui se tiendra au Gabon. Nous devons nous mobiliser pendant le séjour de Macron dans notre pays, pour dénoncer la politique criminelle de la France au Gabon et pour exiger le départ de la tyrannie Bongo-PDG par des journées ville morte et un concert de casseroles du 1er et au 2 mars prochain », a-t-il demandé.

 

 

 

 

Facebook Comments