La ville de Ndendé a encore produit une histoire des plus déconcertante, dans la nuit du vendredi 20 janvier 2023, l’histoire de la séquestration d’un jeune élève, Dan Nzahou, accompagnée de tortures physiques et morales, durant toute une une nuit par un gendarme, adjudant Rodrigue Body, qui s’avère être son beau-frère, à cause d’une affaire de jalousie pour une femme.

Voici le gendarme qui a fait subir le cauchemar au jeune lycéen à Ndendé

En effet, le jeune homme entretiendrait une liaison amoureuse avec la petite soeur du gendarme qui serait au courant de cette relation et serait par ailleurs un ami de la victime. Rien d’aussi méchant ne semblait advenir entre ces derniers.

Mais la raison de cet malencontreux événement serait la jalousie de l’adjudant Body envers son beau-frère, qui serait également son potentiel rival.

En effet, il serait épris d’amour pour une élève de Terminale du Lycée d’Etat Paul Marie Yembi de Ndendé appelée Reine. Cette dernière va malheureusement refuser ses avances en lui révélant la liaison qu’elle entretiendrait avec son beau-frère, Dan Nzahou, qui aurait du succès auprès de la gent féminine. C’est cette raison qui emmenera l’adjudant Body à séquestrer son beau-frère et rival, qui dormait avec sa sœur, au milieu de la nuit, en le menaçant à l’aide de son arme à feu. Puis s’en suivra des tortures jusqu’au matin. C’est en constatant les dégâts des sévices corporels causés sur sa victime que Rodrigue Body va libérer le jeune Dan qui ira chez sa famille, qui l’évacuera après avoir constaté la gravité du mal à l’hôpital de l’Alliance chrétienne de Bongolo et tentera de mettre la main sur le gendarme.
Informé de la situation le procureur de la République près le tribunal de première instance de Mouila l’aurait fait partir à Mouila pour le protéger.

 

Facebook Comments