Commentant le discours à la nation du Chef de l’État du 31 décembre 2022, dans lequel le président de la République a donné son accord pour la tenue prochaine d’un dialogue politique, le Bloc Démocratique Chrétien des Héritiers (BDC-H), a salué cette annonce d’Ali Bongo. Ce parti l’a fait savoir au cours d’un point de presse ténu ce 6 janvier 2023 à son siège de Libreville.

Pour le Bloc Démocratique Chrétien des Héritiers (BDC-H), l’accord au dialogue politique donné par le président de la République va permettre de : « réunir toute la classe politique et les autres composantes sociales, pour débattre des questions et autres modalités politiques à même de contribuer, un tant soit peu, au dégel du climat politique actuel teinté de méfiance et des susceptibilités, le souci étant de parvenir à des élections transparentes et apaisées dans notre pays », indique, le Pr BIYAMBOU PENDY, Secrétaire général du parti.

Dans sa communication, le

(BDC-H), salue la grandeur d’esprit du Chef de l’État de faire du Gabon un paix paisible.

« Mesurant l’impact positif suscité par cette déclaration du Chef de l’État, le Bloc Démocratique Chrétien des Héritiers (BDC-H) né de la scission avec le BDC dont s’est accaparé Mme Anna Claudine AYO, salue l’attitude et la grandeur d’esprit du Président Ali BONGO ONDIMBA. Lequel, par cette attitude, réaffirme sa volonté et son souci permanent, de faire toujours du Gabon un Havre de Paix, de Dialogue et de Tolérance mutuels », insiste le Secrétaire exécutif du Bloc démocratique Chrétien des héritiers.

 

Le BDC-H prendra part à ces assises qui permettront aux uns et aux uns et autres de se parler.

« Aussi, tout en prenant acte de cette posture républicaine, le BDC des Héritiers se déclare-t-il partant pour ce forum politique national, conscient de ce que : “il faut toujours pousser les Hommes à saisir l’opportunité de se parler, car c’est du dialogue que jaillissent le compromis et la lumière”, comme aimait à le répéter notre regretté Secrétaire général exécutif, Guy Christian MAVIOGA.

Cet illustre personnage politique s’était toujours battu pour que se tienne ce dialogue politique. En atteste sa Déclaration faite lors de la première Session Ordinaire du Conseil National de la Démocratie (CND), tenue du 17 au 26 mars 2021, dans laquelle il invitait la classe politique à une “Paix des Braves” soutenu fortement par un contrat ou pacte social ».

 

Ainsi, le BDC-H a réitéré son appartenance à la galaxie présidentielle.

« Le BDC-des Héritiers confirme son ancrage dans la Majorité républicaine et sociale pour l’émergence. Une position traditionnelle entretenue et que nous maintenons en respect de la ligne directrice politique du BDC tracée par son regretté Premier secrétaire général Exécutif et fondateur, Guy Christian MAVIOGA »

 

 

 

 

 

 

 

 

Facebook Comments