En-tout-cas, c’est ce qu’a laissé entendre le Secrétaire général du parti démocratique gabonais (PDG), Steeve Nzegho Dieko, au cours d’un déjeuner de presse organisé ce mercredi 21 décembre 2022, au siège du parti au pouvoir Sis à Louis, dans le premier arrondissement de Libreville. Occasion pour le Secrétaire Général de cette formation politique d’annoncer les grands axes du 12è Congrès ordinaire qui se tiendra du 23 au 24 décembre au stade d’Angondjé.

Au cours de ces moments d’échanges avec la presse locale et internationale, le Secrétaire général du parti démocratique gabonais, au pouvoir, Steeve Nzegho Dieko a dit l’important de donner une nouvelle impulsion aux membres et un nouveau souffle pour affronter les futures échéances électorales.

« Le Congrès est l’organe suprême, il s’agit donc là d’un moment important de la vie de tous partis politiques qui se respecte. Au-delà du témoignage du fonctionnement régulier de notre part le deuxième combat ordinaire va ouvrir un nouveau cycle politique qui lui permet d’aborder avec le maximum de confiance et de sérénité les grands défis du moment à commencer par la préparation optimale de la prochaine élection présidentielle de 2023, a indiqué Steeve Nzegho Dieko, Secrétaire général du PDG.

« Renaissance et de l’unité », c’est le thème retenu pour ce 12è Congrès ordinaire du parti démocratique gabonais. Cette rencontre, sera, pour les partisans du parti d’Ali Bongo de cesser leurs conflits à l’intérieur du parti, pour la réunification et l’unification de tous les Pédegistes.

 

 

 

 

 

 

 

 

Facebook Comments