Les critiques sont visibles sur la toile. Les questionnements des internautes sont acerbes à l’endroit des organisateurs de la nuit des talents. Qu’entend-on par talent ? Selon le dictionnaire, le talent est cette capacité, don remarquable dans le domaine artistique, littéraire…

Henrik Bokoko et Victor Moundounga ont révolutionné la télévision gabonaise en apportant une nouvelle touche à la façon dont les reportages étaient menés.

Depuis quelques années, deux reporters de la chaîne de télévision nationale, Gabon Télévision, font le buzz sur les réseaux sociaux. Leur style ayant séduit plus d’uns.

La toile s’enflamme, l’ on peut voir des jeunes, pères et mère de famille, jouer le rôle du journaliste et de son cadreur. Utilisant des objets quelconques représentant des micros et caméras.

Une vague de challenges est apparue comme une sorte de reconnaissance du travail abattu par nos deux confrères.

Le rôle de ces deux journalistes ne consiste pas seulement à rapporter l’information, mais aussi à être des véritables partenaires dans tous les processus du développement national à travers leurs reportages et interventions qui comportent davantage diverses approches, sur lesquelles les gouvernants doivent s’appuyer à l’effet de tracer les contours du développement de notre pays, toutes formes, confondues. Dans tous les cas, Henrik Boukoko et Victor Moundounga font pourtant l’objet d’une reconnaissance des téléspectateurs.

Sur quoi s’est basée l’attribution des récompenses par les organisateurs de la nuit des talents ?

Les critères de sélection restent un sujet à interprétations divergentes.

Alors que des artistes sans réels talents ont été gratifiés de médailles au cours de la célébration de la fête de l’indépendance, Victor Moundounga et son talentueux reporters ont été une fois de plus oubliés.

Le 25 novembre 2022, dans le cadre de la nuit des talents. Au cours de laquelle, Ali Bongo a décerné des récompenses à certains artistes dont la compétence reste douteuse au grand dam du public. De toutes les façons, Aimons-nous vivants !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Facebook Comments