Arrêtés le 23 septembre dernier par des militaires congolais, 7 ouvriers de la société forestière GFT qui exploite le bois dans le département de la Doutsila, à Mabanda, ont été libérés le 7 octobre 2022, après des négociations entre les deux pays. Un dénouement heureux pour les forestiers qui ont passé près de 2 semaines sur le territoire congolais.

Selon une Source digne de foi contactée par Gabon Infos, les bulldozers saisis par les autorités congolaises ont été remorqués et sont actuellement sur le territoire gabonais. L’un à Doussala et l’autre à Moukoro dans le département de la Dola. Par conséquent, les conducteurs des engins avaient foulé le sol gabonais le 7 octobre 2022.

Facebook Comments