Les agents des TP lors de l’AG

Les agents du ministère du travaux publics regroupés au sein du SYNAPRO-BTP, du SOS-TP, du SASBTP/COSINEQ, du SYFO-TP et de l’ONPESE, ont accordé 2 semaines de sursis au nouveau ministre pour régler la question d’acquisition des matériels roulants et le rétablissement de la Prime de Rendement.

Le nouveau ministre nommé dernièrement, Toussaint Nkouma Emana, a reçu le regroupement syndical constitué du SYNAPRO-BTP, du SOS-TP, du SASBTP/COSINEQ, du SYFO-TP et de l’ONPESE dont les 2 derniers syndicats sont membres de Dynamique Unitaire. Il s’est agi pour lui de solliciter de leur part 2 mois de trêve sociale, afin de lui permettre de travailler et de trouver des solutions pérennes à leurs revendications. Après avoir écouté la doléance du ministre, les leaders syndicaux s’en sont remis á la base pour prendre leur avis. C’est ce qui a constitué l’objet de l’AG de ce mercredi 19 octobre au Piquet de grève dans l’enceinte du ministère.

Les agents présents ce jour au Piquet de grève, de façon unanime, ont décidé d’accorder au néo ministre une pause de 2 semaines franches, et non 2 mois comme il le voulait. Cependant, comme décidé à l’AG, cette courte pause ne signifie aucunement l’ouverture du principal portail d’accès au ministère où le filtrage des entrées se poursuivra par les leaders syndicaux. La mobilisation est donc maintenue par les syndicats qui revendiquent les meilleures conditions de vie et de travail.

Source : DU

Facebook Comments