Les élus locaux du Bloc démocratique Chrétien (BDC) ont fait un communiqué de presse,dont nous avons obtenu copié, afin de confirmer leur rattachement au parti BDC-Heritiers, une des deux branches du Bloc Démocratique Chrétien. Après avoir rappelé l’attitude neutre et responsable des membres du BDC durant le conflit qui opposait la veuve Anna Claudine AYO et sa belle-famille, suite au décès de son Secrétaire Général Exécutif, feu Guy Christian MAVIOGA, Les élus locaux du parti du BDC ont exprimé leur regret et leur indignation face à aux divisions familiales et partisanes qui s’en sont suivies.

Aussi présentent-ils le bicéphalisme du BDC comme une anomalie fondée sur l’attitude irresponsable et le mensonge de veuve Anna Claudine AYO qui s’est autoproclamé «présidente» du parti, ignorant et violant de fait les statuts et règlement intérieur du BDC.

Ainsi, les élus locaux du BDC ont décidé de rejoindre la seconde aile du parti détenue par les membres fondateurs de l’ancien BDC qui, contrairement à la première branche, fonctionne selon les dispositions statutaires et aux règles démocratiques du pays.

Dans cette optique, ces élus, ne reconnaissent pas le «rapport du conseil politique du 11octobre 2022», auquel ils affirment ne pas avoir pris part, et déclinent leur responsabilité face aux allégations du Secrétaire Général du parti de veuve Anna Claudine AYO, et réaffirment au contraire leur appartenance au BDC-Heritiers.

Les conseillers

 Madame :

–  KOUMBA NDOMBI épouse BEKALE Brigitte Messieurs :

–   Fortune MFOUBOU MBAKI

–  Ernest NDONG

–  Felix NZE

 

Facebook Comments