Le Président du mouvement Réveil Citoyen dans la province du Haut Ogooué, Siété Didace se trouverait depuis hier mardi dans les geôles de la direction générale des recherches de la Gendarmerie (DGR) à Franceville pour avoir demandé la vacance du pouvoir et accusé les autorités gabonaises de vouloir placer Nourredine Bongo, le fils d’Ali Bongo au pouvoir, dans une déclaration devenue virale sur les réseaux sociaux. 

S’adressant au Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU), Antônio Guterres, est revenu sur l’instauration du nouveau code pénal le 20 mars 2020, qui interdit toutes manifestations publiques… Et que l’on ne peut plus dénoncer l’acquisition par un étranger de la nationalité de manière douteuse.. Dénonçant la complicité de Madeleine Mbourantsou dans la dégradation de l’État, le Président du mouvement Réveil Citoyen n’est pas allé du dos de la cuillère. Pour lui, les lois liberticides visent à installer Nourredine Bongo à la tête du pays.

Après la diffusion de sa vidéo sur les réseaux sociaux, le président du Mouvement du Réveil Citoyen aurait été interpellé, puis placé en garde à vue depuis hier mardi. Nous y reviendrons !!!

 

 

 

 

 

 

Facebook Comments