Dans un langage très courant, il est très facile d’entendre dire : « la vérité finit toujours par triompher ». Cette sagesse est devenue tellement vulgaire que par moment, on semble ne pas se rendre compte de la teneur, de la profondeur de ces propos qui sont d’inspiration biblique.
L’on sait que le PDG, le parti créé par Omar Bongo Ondimba se prépare à adouber son candidat à la future présidentielle de 2023, c’est malencontreusement le moment pour ses responsables provinciaux de manifester visiblement leur désintérêt pour la visite effectuée à l’occasion de la l’entrée politique dans leur province par le Secrétaire Général du PDG, Steeve Nzegho Dieko.
Ce qui pousse à reconnaître le manque de sympathie vis-à-vis non seulement des pratiques du parti, mais aussi du comportement face aux militants de nombre de ses responsables « véreux », allez-y savoir ! Ce qui conduit beaucoup à ne plus considérer la fonction de Secrétaire Général du Parti presqu’aujourd’hui bafouée par de nombreux militants de base. Pourquoi ne pas étendre le débat aux responsables, eux-mêmes, sachant que 4 des 7 ministres originaires de la province, n’ont pas daigné alors que certains étaient dans la province, répondre à cette invitation si c’en est encore une ?
Ce comportement démontre bien qu’au sein du parti au pouvoir, il y a lieu aujourd’hui plus qu’hier de nettoyer les écuries d’Augias puisque ce qui se passe dans le Haut-Ogooué donne à penser qu’il est malheureusement encore plusieurs hiérarques qui rament à contre-courant.
L’on sait cependant qu’en tant que parti au pouvoir et 2023 approchant, le PDG a devoir de restitution vis-à-vis du peuple pour éviter que les vieux démons ne ressurgissent. En dehors du fait que certains aient brillé par leur absence, d’autres sont arrivés en retard au lieu du meeting, c’est le cas de Vincent-de-Paul Massassa qui a affiché une totale désinvolture arrivant en retard au lieu prévu pour la manifestation. Faisant languir plusieurs heures durant le Secrétaire Généra, en sa qualité statutaire est le remplaçant du Distingué camarade, et le gestionnaire du parti au quotidien.
On n’a pas besoin de comprendre que le bon vieux temps d’Omar Bongo Ondimba est bien loin de nous !

Facebook Comments