Lancée ce lundi 18 juillet 2022 en présence du Directeur de cabinet du ministre du Commerce et des petites et moyennes entreprises, Yves-Fernand Manfoumbi, la Fondation pour les initiatives populaires (FIP) fait le pari de soutenir la dynamique de développement de l’entreprenariat gabonais.

 

A la différence des fondations qui naissent de part et d’autres au Gabon, la FIP veut apporter une « réponse efficace aux difficultés rencontrées par les Très Petites Entreprises (TPE) et les Petites et moyennes entreprises ou industrie » dans leurs quotidien en apportant une solution financière à leur besoin.

 

Pour Théophile Mbore, directeur exécutif de la FIP, ce projet fait suite à plusieurs manques, dont la difficulté à accéder aux financements justes et équitables de projets et l’inexistence d’un réseautage fort pouvant asseoir un lobbying gagnant.

 

« Forts de ces constants qui instaurent un environnement des affaires défavorables aux TPE/PME/PMI, et donc au développement de l’économie de notre pays, il m’a semblé évident de mener une réflexion globale pour trouver des mécanismes innovants permettant d’atténuer l’impact de ces carences », a-t-il fait constater.

 

Les missions de la FIP, promouvoir l’esprit d’entreprise auprès des gabonais, accompagner les initiatives populaires des gabonais, par des gabonais, avec un financement des projets par des gabonais et développer un puissant réseau d’entrepreneurs gabonais afin d’en faire des capitaines d’industries.

 

« Nos agents locaux sont des gabonais présents dans chaque quartier, au Gabon, mais également dans chaque ville ayant une forte communauté gabonaise, à l’étranger », a ajoute le directeur exécutif de la FIP. La sélection de meilleures idées se fera par le biais d’un concours baptisé « Concours national des initiatives populaires ». Une sorte de « Miss Gabon des Initiatives » privées qui permettra cependant de redresser l’entreprenariat local.

 

Pour le directeur de cabinent du ministère du Commerce et des Petites et moyennes entreprises, ce projet est une initiative qui vient renforcer la dynamique de développement de l’entreprenariat gabonais. Car, a-t-il fait savoir, « cette initiative procède d’une approche innovante qui mérite une attention particulière de la part des acteurs politiques et économiques ».

 

 

 

 

 

 

 

Facebook Comments