Ariele Babongui vit à Port- Gentil la capitale économique du Gabon. Depuis l’an dernier, elle s’est donné pour défis de transformer les fruits et légumes frais qu’elle commercialise auprès des ménages. Sa startup, Les Saveurs de Mycha, une jeune pousse qu’elle gère avec sa fille, s’est faite un nom dans la presqu’île. 

 

Son travaille consiste à transformer et commercialiser des fruits et légumes notamment la tomate avec la marque FERP née du Forum Entrepreneuriat de la Reconversion professionnelle.

 

Jeune femme très dynamique et polyvalente, Ariele vit aujourd’hui par et pour Les Saveurs de Mycha. Ses légumes c’est ce qui se fait de mieux dans la cité pétrolière. Les fruits et légumes transformés par sa jeune société redonne aujourd’hui aux consommateurs le goût de consommer bio, sans conservateurs.

 

Au Gabon, les autorités incitent les jeunes au retour à la terre. Si elle garde jalousement son chiffre d’affaires, Ariele a déjà l’étoffe d’une entrepreneuse. Elle travaille durement pour donner une vraie identité à sa marque. Et quand on lui demande pourquoi avoir choisi  » les Saveurs de Mycha  » plutôt qu’un autre nom? Elle répond sans hésitation : »Saveur » parce que déjà la tomate a une saveur que l’on ne connaît pas vraiment elle est d’une splendeur naturel à plusieurs vêtus et ´´Mycha  » est une composition de mon prénom et celui de ma fille car elle contribue d’une manière étant mon aide cuisinier. »

 

L’agroalimentaire au Gabon est un secteur porteur mais qui intéresse très peu les jeunes.  » Ce secteur n’est pas vraiment exploiter. Par nous les jeunes nous faisons dans l’exportation et ne mangeons pas sainement », déplore Ariel Babongui avant d’indiquer:

« Nous avons des ressources et des talents que nous pouvons exploiter dans notre pays », explique la jeune femme.

Les Saveurs de Mycha sont vendues dans la ville de Port-Gentil aux prix de 1000 et 1200 franc CFA le pot. Elle nourrit déjà les rêves de grandeur : exporter ses produits hors de la cité pétrolière. Elle ambitionne également ouvrir une usine de fabrication de tomate made in gabon.

Plus les tomates les Saveurs de Mycha seront achetées, plus la demande sera et celà lui permettra d’embaucher des jeunes pour la commercialisation et la transformation et donner de l’emploi aux jeunes gabonais.

Le secteur de l’agroalimentaire est l’un des secteurs qui a connu une croissance de 7% ces quatre dernières années. Le gouvernement veut développer ce secteur avec des nouvelles filières.

Commandez dès aujourd’hui la tomate les Saveurs de Mycha pour vos repas de famille et cérémonies, vos pizzas.

Facebook Comments