La coupure d’eau potable suite à une fuite souterraine depuis près de 2 semaines à Bizango Bibere 3, (dans le 3e arrondissement de la commune de Ntoum) soulève la colère des habitants, qui disent ne pas comprendre pourquoi la société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) ne daigne pas à rétablir le précieux liquide dans leurs ménages.

 

Lors de notre passage sur les lieux, ces habitants ont dénoncé le fait que ce problème pourtant porter à la connaissance des responsables de la SEEG n’a pas toujours été pris en compte, près deux semaines plus tard.

«Les agents de la SEEG étaient déjà là pour faire le constat mais, nous ne comprenons pas pourquoi ils ne viennent pas remédier à la situation », a dénoncé un habitant.

 

Cette situation exaspère les abonnés de dame SEEG face à l’indifférence de cette entreprise, faisant savoir que si rien n’est fait dans l’urgence, ils pourraient utiliser des méthodes fortes pour exprimer leur désarroi.

 

La fuite d’eau se situe à la hauteur du «petit carrefour dit entrée du cimetière de musulmans », sur l’ancienne route de Bikele, non loin du PK 12.

Facebook Comments