Libreville, le 27 juin 2022 – Le Conseil d’Administration du Fonds Monétaire International (FMI) a approuvé ce 27 juin 2022, les première et deuxième revues du programme économique et financier du Gabon soutenu par le mécanisme élargi de crédit de ladite institution. Dans un environnement marqué par les conséquences de la pandémie de la Covid et l’émergence de nouvelles tensions géopolitiques au niveau international, les Administrateurs du FMI ont souhaité encourager les efforts faits par les autorités nationales afin de maintenir la dynamique de rééquilibrage du cadre macroéconomique et budgétaire. La conclusion de ces revues donne droit à un tirage immédiat d’un montant de l’équivalent de 155,1 millions de dollars US.

Les Administrateurs se sont félicités de la réponse des autorités à la pandémie de COVID-19, qui a soutenu la reprise économique en cours. Ils ont noté que les positions budgétaire et extérieure se sont renforcées et que le taux d’endettement a reculé dans un contexte de hausse des prix du pétrole. Le FMI a estimé que les perspectives demeuraient positives, mais avec de multiples risques baissiers, y compris un faible taux de vaccination, des retombées de la guerre russe en Ukraine, notamment des prix alimentaires plus élevés, et un ralentissement économique plus marqué en Chine. En revanche, la hausse des prix du pétrole et l’accélération de la mise en oeuvre des réformes structurelles dans le cadre du PAT devraient améliorer les positions budgétaire et extérieure et soutenir une croissance inclusive et durable. Les représentants du FMI ont encouragé les progrès réalisés par le Gouvernement afin de soutenir l’investissement privé et la diversification économique.

 

 

A travers cet avis favorable, le FMI a souhaité saluer le leadership du Président de la République, Chef de l’Etat en matière économique et environnementale. C’est ainsi que le FMI a particulièrement apprécié les initiatives visant à réduire les émissions de carbone et encouragent les actions visant à promouvoir l’adaptation et l’atténuation du changement climatique.

Facebook Comments