L’initiative a attiré plusieurs personnalités des universités, grandes écoles, ainsi que des cadres de l’administration gabonaise.

L’Université Omar Bongo ( UOB) a été choisi ce samedi pour abriter l’une des plus grandes grandes conférences autour d’un projet fédérateur portant sur la création d’entreprises pour la croissance inclusive économique et sociale et durable du Gabon.

 

Un projet de création d’entreprises pour une croissance inclusive au Gabon

L’initiative a attiré plusieurs personnalités des universités, grandes écoles, ainsi que des cadres de l’administration gabonaise.

L’Université Omar Bongo ( UOB) a été choisi ce samedi pour abrité l’une des plus grandes grandes conférences autour d’un projet fédérateur portant sur la création d’entreprises pour la croissance inclusive économique et sociale et durable du Gabon.

Plusieurs hauts cadres issus de l’administration gabonaise, du secteur privé, des étudiants, des associations et ONG ont pris une part active à cette rencontre, a-t-on constaté.
Cette conférence tournait autour de Trois axes développés par Le Révérend Pierre Luck, le coordonnateur général du projet, premier axe de la création d’entreprise en milieu universitaire et l’optimisation des juniors entreprises.

Le deuxième volet du projet porte sur le Développement vert par L’agripreuneuriat et l’augmentation des surfaces agricoles. Le Dernier et troisième volet est axé sur la protection de l’environnement et valorisation pour le suivi-évaluation des politique Responsabilité sociétaire des entreposés (RSE).

Cette initiative est la réflexion du Conseil gabonais pour le développement et de la formation pour l’assistance et le Développement communautaire. Une démarche qui vient contribuer à la politique du chef de l’État Ali Bongo Ondimba à travers différentes actions.

Le but, d’après les initiateurs, c’est d’atteindre l’objectif 21 du plan stratégique Gabon Émergent ( PSGE), repris par le Plan d’Accélération de la Transformation ( PAT) visant à garantir l’adéquation entre la formation et le marché de l’emploi et développer l’emploi privé en vue d’assurer l’accélération de la croissance économique, la réduction de la pauvreté et la gestion durable des ressources pour les générations futurs.

Grâce à une méthodologie bien élaborée, partant de la mise à disposition des bourses d’études pour la formation des bénéficiaires dans les pays comme la Tunisie, la Macédoine, Dubaï et les États-Unis, la formation sera suivie de l’accès au financement de la création d’entreprises dans diverses chaînes de valeurs, ainsi que dans le secteur agricole.

L’objectif principal poursuivi est le développement socio-économique et la création d’emplois pour l’intérêt des bénéficiaires de ce projet, les hommes et les femmes âgés de 18 à 40 ans étudiants, cadres ou associations.

 

 

Facebook Comments