L’initiative a pour but de maintenir la paix sur un continent régulièrement touché par des conflits inter-ethniques, raciales ou politiques. Des chefs traditionnels venus du Benin, du Gabon et d’autres régions de l’Afrique étaient réunis ce week-end à Libreville pour attirer l’attention des politiques pour une paix durable en Afrique.

 

Ces derniers étaient rassemblés ce samedi au palais de sa Majesté Ovenga 1er d’Olamba de la première chefferie M’pongwe du Gabon, dans le 5ème arrondissement.

 

Cette cérémonie en faveur du maintient de la paix en Afrique, au Gabon en particulier, a vu la participation des autres majestés et chefs traditionnels à l’instar de sa Majesté Imounga Awayemi Ariwajoye A. Adebossikpo chef suprême de la confrérie Ogboni Igba Iwashé Authentique du Bénin et d’Afrique Centrale, l’impératrice du Mboumba Yano mama Djédjé Stéphanie Moussounda, Benga Bengone et bien d’autres.

 

Dans son allocution circonstantielle, sa Majesté le Roi Ovenga 1er, en présence de ses hôtes, a tenu un discours essentiellement tourné vers le retour de la paix, la cohésion sociale, la paix entre les pays, le dialogue.

 

« pourquoi la paix n’exite-elle plus aujourd’hui ? Tout simplement parce que nous nous sommes détournés de l’enseignement de nos ancêtres », s’est interrogé sa Majesté Roi Ovenga 1er avant d’insister sur l’importance de purifier le Gabon, du Cap Estérias jusqu’à l’aéroport de Libreville, et de l’aéroport à Jeanne Eborie tout en implorant les Mannes et les ancêtres pour la paix.

 

Une mission qui revient à la communauté Benga du Roi Komboué, tout le collège des Rois et chefs coutumiers du Gabon, explique sa Majesté Roi Ovenga 1er.

 

Le gouvernement de la République gabonaise, les ambassades des États-Unis, France, Italie, Chine, la fédération universelle pour la paix( FPU), le PNUD, l’Union Africaine(l’UA), l’Union européenne ( l’UE ) ont été invités à s’y impliquer davantage pour une paix durable sur le continent.

Facebook Comments