Le 16 mai dernier, le gouvernement avait annoncé l’apparition de l’épizootie de la grippe aviaire dans la zone du Komo Mondah et suspendait à cet effet l’importation et la vente des volailles vivantes dans les marchés. Aujourd’hui la maladie à été circonscrite. C’est le directeur général de l’élevage au ministère de l’Agriculture et de l’alimentation, qui a fait cette annonce du gouvernement.

 

« le ministre de l’agriculture et de l’alimentation informe les populations que l’épizootie de la grippe aviaire apparu dans la zone de Meyang, département du Komo Mondah province de l’Estuaire qui a fait l’objet d’un communiqué le 16 mai 2022 est actuellement circonscrite.

 

A ce jour, tout les points de vente de volaille mis en quarantaine, on été désinfectés et toutes les nouvelles analyses faites des plusieurs prélèvements, ce sont révélés négatives.

A cet effet Il est décidé ce qui suit, la réouverture sous contrôle des points de vente de volailles vivantes dans les marchés, l’autorisation de circulation des volailles vivantes dans le grand Libreville.

Par ailleurs, les mesures suivantes sont maintenues:

La poursuite de l’enquête épidémiologique, l’interdiction de l’importation de volailles vivante des pays à risque élevé, la poursuite et le renforcement des mesures de Biosécurité, Enfin, la mise sur les marchés de toute volaille est désormais soumise à un certificat sanitaire délivré par la direction générale de l’élevage.

Fait à Libreville le 3 juin 2022 le ministre de l’agriculture et de l’alimentation, Charles Mvé Ella, je vous remercie ».

 

 

Facebook Comments