Samedi, 28 mai 2022, les ressortissants de la Doutsila résidants à Libreville, ont célébré avec faste deux de ses fils ayant soutenus leurs mémoires de thèses , l’un en sciences économiques et l’autre en psychologie du travail et des organisations.

Il s’agit d’Hermine Balouki Mikala, enseignante de profession, chef de département à l’institut de technologies d’Owendo, et de Ghislain Adam’s Mbadinga, excercant au laboratoire de la recherche en sécurité de santé au travail, à la direction générale de la sécurité au travail.

En effet, la dite cérémonie à été présidée par Jonas Mabika  Ibiatsi député de la Doutsila en présence de nombreux cadres du département.

Prenant la parole, le parrain de l’événement et député de la Doutsila, a exprimé sa joie de célébrer pour la première fois l’élite doutsiloise.

 » Mon épouse et moi sommes heureux de vous avoir parmi nous ce jour, pour honorer et féliciter nos jeunes petits frères, qui ont soutenu leurs Mémoires de thèse », a-t-il indiqué

Tout en émettant le voeux que cette journée fasse tache d’huile dans la suite de l’histoire du département de la Doutsila.

« Je voudrais que cette journée fasse école dans notre département, la politique nous a tellement divisée. Nous pensons que nous avons le pouvoir de nous réunir et solidifier nos liens et construire notre village », a souhaité le député de la Doutsila.

En réponse, les récipiendaires par la voix de Mlle Balouki, porte-parole a traduit par des mots l’émotion qui était la leur.

« l’émotion est grande, dans un monde qu’on peut souvent qualifié d’ingrat car la plupart ne reçoit reconnaissance qu’à titre posthume, nous avons la grâce, d’être adoubé par les notre et les hautes autorités de notre contrée », à indiqué Hermine Balouki Mikala, représentant les récipiendaires.

Puis d’ajouter que: « Nous nous sentons alors privilégiés en plus d’être honorés. L’honneur que vous nous faites aujourd’hui est tel que nous avions beaucoup de chose à dire mais maintenant pour les exprimer nous sommes sans mots », a indiqué Hermine Balouki Mikala.

S’adressant aux femmes et aux jeunes, la porte-parole a profité de cette tribune, pour s’adresser aux jeunes, aux femmes et à tous ceux qui, socialement pensent être fatalement défavorisés.

« Je voudrais vous dire que Dieu a mis en chacun de nous une étoile, il suffit de croire en vous. La vérité est que vous n’êtes pas condamnés à l’échec et j’en suis un exemple parmi tant d’autres ».

Elle a terminé son propos par des mots de remerciements en l’endroit de l’organisateur.

 

Facebook Comments