Les agents d’Addax protocole ont déposé un préavis de grève ce vendredi 27 mai 2022, pour avoir plus d’éclaircissement sur la fin de l’exploitation du permis Dtonga et Irondu.

Les agents de la société pétrolière chinoise, ont déposé via l’ONEP, un préavis de grève pour obliger la direction générale à livrer les explications quant au devenir des employés à l’approche de la fin imminente du GEPP de Ditonga et Irondu

Ces derniers veulent comprendre quel sera leur sort consécutive à la fermeture de certains sites d’exploitation.

Ils ont rencontré les responsables de l’entreprise qui ont malgré les demandes d’explications de l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP), en rapport aux attentes des revendications des employés, est reste aphone.

Aucune avancée n’est visible quant au devenir des employés des sites Tchingui, Obangué et Akondo.

Pour forcer le respect, les travailleurs s’appuyant sur les articles 268 et 345 du Code du travail qui obligent les employeurs à respecter et à discuter avec ses employés.

« Si rien n’est fait les employés, que nous sommes, nous allons paralyser la production d’ici le mercredi 8 juin qui cours, indique une source ».

Ils posent comme préalable pour la satisfaction de leurs revendications, une discussion avec un responsable du groupe Sinopec ayant un mandat lui conférant une responsabilité décisionnelle.

Facebook Comments