Recherchée depuis plusieurs jours, par les équipes de l’ANPN, le Centre International et des Recherches Médicale (CIRMF), les gendarmes et la Direction de la Faune et des Aires protégées, la panthère tueuse des chiens d’Iboundji s’est évanouie dans la nature comme une ombre dans la nuit.

Une situation qui continue à alimenter les spéculations dans l’opinion à Iboundji. Certains affirment qu’il s’agit d’une panthère mystique. On parle même de métamorphose d’un humain en panthère.

Notre source affirme que le CIRMF, la gendarmerie, les éco gardes et la direction générale de la Faune et des Aires protégées, ont quitté la ville après des recherches infructueuses. Laissant les populations dans l’expectative.

L’électricité est de retour grâce aux travaux de remise en état des installations, par agents de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG).

 

 

 

 

Facebook Comments