L’étape altogovéenne de la mission de contrôle des projets d’infrastructures du gouvernement a permis de visiter l’ensemble des chantiers de l’Etat dans cette province. Arrivée le jeudi 13 janvier 2022 par Okondja, en provenance de Makokou, la mission y a séjourné jusqu’au lundi 17 janvier 2022. Dans la province du Haut-Ogooué, le niveau d’exécution des travaux initiés dans les différents secteurs a été apprécié.

 

Sur le plan des infrastructures

S’agissant de la route, la mission a pu apprécier l’état de la route entre Makokou et Okondja et surtout, la qualité des travaux de réhabilitation sur cet axe routier. Entre le village Tebe et la ville d’Okondja notamment, sur les 100 km de route déjà ensoleillées, ce sont au total 74 km qui ont été totalement rechargés et 8 ouvrages réhabilités. Sur l’axe Akieni-Onga, 17 km sur les 85 km prévus ont été déjà réhabilités, malgré la recrudescence du phénomène d’érosion et des glissements de terrain consécutifs à la nature du substrat sableux dans la région.

Les bases des travaux publics ont également été visitées et évaluées 

La subdivision des TP d’Okondja exécutée à 70%, celle d’Akieni à 80%, tout comme celle de Franceville ainsi que les travaux de réhabilitation de la Direction provinciale des travaux publics achevés à 100%. Rappelons que la rénovation de ces structures s’inscrit dans le cadre de la redynamisation prochaine des activités d’entretien routier dans tout le pays.

Dans le centre ville de Franceville, la mission de contrôle a fait le tour du marché de la commune, en cours d’achèvement. Un total de 12.000 mètres carrés de surface dédié au commerce sera mis à la disposition des opérateurs économiques d’ici la fin de l’année 2022.

Dans le domaine de la santé

Outre l’antenne locale de l’Office pharmaceutique national dont les travaux ont été exécutés à plus de 95%, la réhabilitation et la construction d’une unité de soins intensifs au centre médical d’Akieni sont avancées à près de 65%.

La réhabilitation et l’extension des centres médicaux de Léconi et d’Okondja dont les travaux ont démarré depuis trois mois ne sont avancées qu’à hauteur de 10%. D’un autre côté, la mission s’est réjouie de constater que l’hôpital départemental de Bongoville, bien entretenu par l’équipe dirigeante, est quasiment rénové par l’entreprise adjudicataire des travaux. Enfin, la mission a pu également observer le lancement des travaux de construction d’un internat pour étudiants en médecine et d’un pavillon pour imagerie médicale et d’autres chirurgies (ORL, Ophtalmologie et Stomatologie) au CHR Amissa BONGO de Franceville. Au CHRAB, le niveau d’exécution, en termes d’approvisionnement est estimé à 35%.

Dans le domaine de l’eau et de l’énergie

Dans le cadre de l’amélioration de la desserte en eau potable dans les localités du pays, la ville d’Akiéni et ses environs bénéficie également du travaux de renforcement du pompage eau traitée et la mise en place d’une station de suppression extension du réseau de distribution dans ses environs avec la construction d’une bâche à eau de 60 m3 qui appuiera l’existant de 40m3.

Le regroupent de village Obia bénéficie des travaux de maintenance et de d’entretien du mini adduction d’eau potable. L’avancement est estimé à 80%. Quant à Moupia, les travaux concernent la construction d’un mini réseau d’alimentation en eau potable d’une longueur de 2 km avec un forage, un château d’eau, un local technique et une clôture de sécurité de l’ensemble du dispositif (46%).

Dans le Haut-Ogooué, on peut aussi noter la réparation de 50 pompes à motricité humaine. Les travaux qui ne concernent que la régénération des forages sont avancés à hauteur de 32%.

Dans le secteur de l’électricité, l’axe Franceville-Andjogo est en cours d’électrification à hauteur de 70% et les travaux d’extension des réseaux moyenne (MT) et basse tension (BT) et création des postes de transformation (HTA/BT) de la ville de Moanda, précisément dans les quartiers Lekolo 1, Moanda 3, Carrefour la gare, Carrefour SGEPP, la zone Heliconia et Moukaba. Le taux d’avancement à ce niveau est de 50%.

L’éducation et de la formation professionnel

Dans le domaine de l’éducation et de la formation professionnelle et technique, les différents travaux de réhabilitation et extension des établissements sont pour la plupart avancés à plus de 70%, c’est le cas notamment du lycée Okenkali d’Okondja (75%), du lycée Toussaint Pitty d’Akieni (75%), du lycée Eugene Marcel Amogho de Franceville (90%), du lycée technique Agathe Obendje de Franceville (84,10%), et du lycée professionnel Fulbert Bongotha de Moanda (54%). Quant au Centre de Formation et de Perfectionnement Professionnels Fidèle Andjoua Ondimba de Franceville, au lycée technologique de Léconi et au Centre de Formation et de Perfectionnement Professionnels de Mvengué, les travaux de réhabilitation et d’extension sont quasiment achevés.

Enfin, le Secrétaire Exécutif du CNPAT, assisté du Conseiller Spécial du Président de la République et du Conseiller Chef de Département Infrastructures du Premier Ministre, a profité de sa présence dans la capitale altogovéenne pour animer une réunion sur le lancement prochain des travaux de réhabilitation de l’Université des Sciences et Techniques de Masuku (USTM) dans la salle de réunion de l’hôtel Evoula Palace en présence de l’équipe dirigeante de cette université.

Après le Haut-Ogooué, la mission se rendra dans l’Ogooué-Lolo par Koulamoutou.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Facebook Comments