Comme il fallait s’y attendre, l’affaire de pédophilie qui secoue le sport gabonais est loin de connaître son épilogue. A preuve, partie du milieu du football, elle s’étend à d’autres disciplines dont le Taekwondo.

L’un des entraîneurs de cette discipline de combat, maître Aveira Martin alias Chaka, est à son tour cité dans des affaires d’abus sexuels sur enfants. L’homme a été interpellé le 28 décembre dernier par des éléments de la Direction générale des contre-ingérences et de la sécurité militaire (DGCISM), suite aux révélations parues dans le journal britannique « The Guardian ». Il a mercredi 12 décembre 2022 été placé sous mandat de dépôt par le juge d’instruction en charge du dossier.
Plusieurs charges retenues contre lui: viols sur mineurs, tentative de viol sur mineurs, propositions sexuelles à des mineurs, menaces verbales et menaces à voie de fait. Tous faits punis par les articles 06; 230; 242; 249; 255; 256; 258 et 261 du code pénal.
Les 5 victimes qui se sont manifestées étaient toutes mineures au moment des faits. Cela ne s’est pas passé qu’à Libreville puisque l’on note qu’à Port-Gentil aussi où maître Chaka a séjourné 3 ans, il a fait des victimes qui se sont présentées au parquet de la capitale économique.
La question que l’on se pose actuellement est celle de savoir qu’est-ce qu’il en sera de Serge Ahmed Mombo et Pierre- Alain Mounguengui également cités dans cette affaire ? Les jours à venir nous édifieront !

Facebook Comments