Après l’Estuaire et le Woleu Ntem, la mission de contrôle des projets d’infrastructures du gouvernement diligentée par Rose Christiane Ossouka, Premier Ministre, conduite par le Secrétaire Exécutif du Conseil National du Plan d’Accélération de la Transformation (SE CNPAT), Yves Sylvain MOUSSAVOU, accompagné du Conseiller Spécial du Président de la République, Chargé de Mission, responsable de la Task force programme routier prioritaire, Pierre MOUNANGA, du Conseiller du Premier Ministre, Chef de Département Infrastructures et des experts sectoriels dans les domaines de l’Education, de la Santé, de l’Eau et de l’Energie et des Routes s’est poursuivie dans la province de l’Ogoué Ivindo. 

Arrivée par Ovan, le samedi 8 janvier 2022, la mission qui évalue le niveau d’évolution des différents chantiers initiés par l’Etat a pu apprécier l’électrification à près de 90% des villages Ayol – Bingoma connectés à la ville d’Ovan sur près de 3,5 km.

Les travaux de réhabilitation du Centre de Santé d’Ovan auxquels s’ajoute la construction de nouveaux bâtiments permettront à cette localité de bénéficier d’une structure sanitaire adaptée aux besoins de la population, malgré l’exigüité de l’unité devant abritée la maternité. La société de construction et le bureau de contrôle de ce chantier ont estimé que les travaux n’ont avancé que de 9% depuis le démarrage de ces derniers.

Après la visite de la pompe hydraulique au village Akana, la mission s’est déployée en direction de Makokou en inspectant au passage les travaux de forage dans les villages Ntsenkele (31%), Mbess (8%) et Essibelong (13%) qui permettront, à terme, de disposer, respectivement de 7, 4 et 6 bornes fontaines.

Le dimanche 9 janvier, dans la ville de Makokou, les visites ont débuté par l’appréciation des chantiers d’électrification des quartiers Loa Loa, Mbolo 3, Ngouabi Camp militaire et Derrière l’hôpital Régional dont le taux d’avancement est évalué à près de 80%. Les chantiers portant sur la desserte en eau potable dans la ville de Makokou sont estimés à 66% Ces travaux permettent à à la ville de bénéficier de l’extension des réseaux d’électricité et d’eau.

La Direction Provinciale de TP a également bénéficié de travaux de réhabilitation dont le niveau d’exécution est estimé à 97%.

Dans le domaine de l’éducation, le lycée Alexandre Samba a vu la réhabilitation de son internat avec un taux d’exécution de 98% et la construction de toilettes (71%).

La journée de dimanche s’est terminée par la visite du chantier de réhabilitation du Centre Hospitalier Régional et de construction du Centre de pêche de Makokou dont les travaux sont complètement achevés. Seul bémol dans cette localité, le non démarrage des travaux prévus au Centre de Formation et de Perfectionnement Professionnels.

Lundi 10 janvier 2022, la mission a pris la direction de Mekambo, appréciant au passage les travaux d’entretien de la route non revêtue Makokou-Mékambo, sur près de 85 km. Sur cet axe, les usagers peuvent désormais circuler aisément entre Makokou et Batouala, la section Batouala-Mékambo attend encore le processus d’accélération des travaux.

Dans la ville de Mékambo, ce sont essentiellement les travaux de renforcement de la desserte en eau potable (61%)et d’extension du réseau électrique qui ont été évalués.

Les fortes pluies qui se sont abattus dans la région et le mauvais état de la route n’ont pas annihilé la détermination de la mission de contrôle à rejoindre le District de M’vady. « J’entends rendre les soins et les médicaments accessibles partout sur le territoire. Le déséquilibre qui existe aujourd’hui entre Libreville et le reste du pays sera comblé » déclarait encore, Le Chef de l’Etat, son Excellence Ali BONGO ONDIMBA dans son adresse à la Nation, le 31 décembre dernier. Dans ce sens, des travaux de construction d’un dispensaire et d’un Service de Maternité Infantile ont été lancés à Mvadi, permettant ainsi à cette localité d’accéder, désormais, aux soins médicaux de proximité. C’est un véritable soulagement pour les populations qui ne cachent pas leur impatience de voir achever ces travaux dont le niveau d’exécution est estimé à 7%.

En attendant investiguer Booué, la mission de contrôle poursuivra son périple dans la province du Haut-Ogooué dans les touts prochains jours.

 

 

 

 

 

 

Facebook Comments