Contrairement à ce qui se dit officiellement, y compris par des canaux médiatiques inféodés au pouvoir, la situation des personnes ayant contracté le Covid-19 et hospitalisées au stade d’Angondjé n’est pas des plus reluisantes.

Avec insistance en effet, l’on apprend que les malades admis au stade d’Angondjé sont abandonnés à eux-mêmes et traversent donc des heures très difficiles puisqu’en plus de ne plus être capables d’accomplir des mouvements, ils sont soumis à l’achat des médicaments et aux dépenses afférentes à leur traitement, ce qui contraste avec le discours tenu par le gouvernement qui s’est toujours voulu faussement rassurant, donnant l’impression qu’il prenait toutes les dispositions nécessaires pour venir en aide aux gabonais qui contracteraient le virus. De plus, ces malades ne reçoivent une ration alimentaire qu’une fois par jour. Dire qu’elle est très rarement appropriée et même équilibrée, témoignages à l’appui. Ajouter à cela qu’ils ne bénéficient pas de commodités puisqu’étant placés dans un cadre ne bénéficiant ni d’électricité, ni de ventilation pour leur offrir l’air qu’ils recherchent pour se sentir à l’aise.

Cela mérite quels commentaires sans être pervers ?

 

 

 

Facebook Comments