Alain Claude Bilie By Nze puisque c’est de lui dont il est question fait l’objet d’une cabale qui est actuellement organisée contre l’ancien porte-parole de la présidence de la République par le média en ligne Medias241, média dont Jessye Ella Ekogha est le propriétaire.

Si tant est qu’un média peut poser ou se poser toute question dont il juge légitime et à même d’aider « l’action gouvernementale » ou faire évoluer le débat « démocratique », force est malheureusement de remarquer que ce média « quasiment » du palais présidentiel verse dans la cabale. Déjà le terme « MERCATO » gêne.

Défini comme le marché officiel des transferts de joueurs d’un club professionnel à un autre, le micro-trottoir du média de l’actuel porte-parole d’Ali Bongo « cache mal les réponses attendues d’avance par la rédaction » s’est insurgé un proche du ministre d’Etat. A demi-mots, Medias241 informe ses « lecteurs » qu’un remaniement ministériel est en vue.

En invitant les personnes interviewées à se prononcer et à « noter » les actions d’ACBBN à l’eau et l’énergie le confrère se trompe doublement de cible. Premièrement il fait croire que le rôle du Ministre de l’énergie et des Ressources hydraulique est d’assurer la production, le transport, et la distribution d’eau et d’électricité. Pour parler comme au quartier, « qu’il est le ministre de la SEEG ». Secundo, fait expressément fi des actions visibles menées par le membre du gouvernement sur l’ensemble du territoire en vue d’améliorer le quotidien des gabonais. Il s’agit entre autres des projets PIAEPAL (Programme Intégré pour l’Alimentation en Eau Potable et l’Assainissement de Libreville), PASBMIR (Projet accès aux services de base en milieu rural et renforcement des capacités) et ceux liés au Plan d’Urgence Gouvernementale.

Admiré par les uns (de tous les camps politiques et de la société civile) et détesté par les autres (même ceux de son camp) Alain Claude Bilie By Nze est un des rares ministres d’Ali Bongo à faire parler de lui positivement. « Partout où il est passé, les faits parlent d’eux-mêmes », a déclaré Alban Mihindou, un syndicaliste qui se rappelle des standings ovation et des haies d’honneur de son départ aux ministères de la Culture et des Sorts et des affaires étrangères.

Natif d’Ekowong (qui signifie en langue fang celui dont on a peur) Alain Claude Bilie By Nze pense pour « l’instant », selon ses proches à régler les problématiques de la facturation souvent décriée, mais également recherche des solutions par l’État pour résorber de manière durable les problèmes d’accès à l’eau potable, mais aussi les délestages.

« Les commanditaires de cet acte sont connus et le voile sur leurs noms sera bientôt levé », prévient un proche du ministre d’Etat.

A quelques deux ans de la future présidentielle, s’attaquer à celui qui a été depuis 2010 sur tous les fronts, prenant tous les coups sur lui lorsqu’il s’est agi de défendre Ali Bongo, est-il positif ou négatif pour le pouvoir ? La réponse peut être imaginée par chacun…

Facebook Comments