Les élèves du lycée Okenkali, lors de la marche pacifique.

Des élèves du lycée technique André Biangué de Tchibanga, lycée Nazaire Boulingui, et plusieurs autres établissements de la capitale de la province de la Nyanga (Sud Ouest) et ceux du lycée Onkekali d’Okondja, dans la province du Haut Ogooué (Sud Est) du pays ont battus le bitume, pour réclamer la reprise des cours, gelés par la grève des enseignants.

Dès le début de la rentrée des classes, les principaux syndicats du secteur éducation avaient appelé à une grève de 2 semaines reconductible. Avant qu’elle ne rentre dans sa phase illimitée.
Les enseignants grévistes réclament depuis lors, la prime Covid, le rappel des arriérés de solde et la formation des nouveaux enseignants pour boucher le déficit. Tout en demandant un meilleur suivi de leur carrière.

Excédés, les élèves veulent reprendre le chemin des cours. C’est la principale raison qui les a poussés à manifester ce jour.

Facebook Comments