Il y a quelques jours, Rodrigue Maïssa Nkoma et Éris Séraphin Ndjibila donnaient un point de presse au cours duquel ils présentaient en leurs qualités respectives de président de Magazine « Émergence » et de président de l’association « Ongouagoubou », leur fervent attachement à la politique d’Ali Bongo Ondimba.

Les deux responsables d’association ont affirmé leur soutien indéfectible aux idéaux du chef de l’État dont ils ont salué chaleureusement le rôle joué sur la scène internationale qu’il retrouve après une longue absence liée à des ennuis de santé. Rodrigue Maïssa Nkoma et Éris Séraphin Ndjibila qui suivent avec une attention particulière les activités du premier Gabonais, n’ont pas manqué de reconnaître les efforts inlassables qu’il fournit pour faire rayonner la diplomatie gabonaise en matière environnementale notamment. Ils ont d’ailleurs tour-à-tour rappelé aux journalistes présents à ce point de presse que le Gabon est un pays majeur qui se distingue de beaucoup d’autres par la qualité de son implication dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Éris Séraphin Ndjibila a donc pour cette raison, tenu à féliciter et encourager le leadership d’Ali Bongo Ondimba qui a réussi à faire de son pays, l’un des leaders dans le combat mené contre le dérèglement climatique, ce qui, a-t-il avancé, lui assure une place de choix dans le concert mondial des nations. Selon lui toujours, le président de la République a œuvré à l’instauration de 13 parcs nationaux représentant 10% du territoire gabonais et à la création de l’Agéos dont les missions participent à la protection de l’environnement. Autre fait marquant de l’action du chef de l’État, a également souligné le président de l’association « Ongouagoubou », la transformation du CES en CESE.

 

 

 

Facebook Comments