Interpellés mercredi, près de Franceville, des anciens footballeurs gabonais, pour avoir initié une action en faveur du retour du champ local, les membres de l’ANFPG, l’Association Nationale des Footballeurs Professionnels du Gabon, ont été libérés ce matin.

Il faut rappeler que l’ex-international et quelques membres du mouvement associatif ont été interpellés par la gendarmerie de Bongoville, proche de l’hôtel où séjourne les panthères. après un signalement des dirigeants de l’équipe nationale.

Informé, le président de la Fédération gabonaise de football, Pierre-Alain Mouguengui, a nié toute implication dans ces interpréllations. Après avoir informé le ministre des sports, Franck Nguema, le ministre a demandé de les incarcérés.

 

 

Facebook Comments