Depuis le début du mois d’octobre, les associations, hommes politiques et autres acteurs de la société arpentent les quartiers, villes et villages du pays, dans le but de sensibiliser les populations sur les cancers féminins. Ce fut encore le cas ce samedi à Ntoum où l’association « Le Réel » n’a pas dérogé à la règle.

 

Ce mouvement associatif s’est rendu dans la commune de Ntoum ( Komo Mondah). Là bas, ses membres y ont distribué des prospectus comportant toutes les informations sur les cancers féminins et comment s’en prémunir.

 

Pour Ndzengone Benha Nine, IAF au centre médical de Ntoum, a déclaré à l’occasion d’octobre Rose qui a débuté depuis le début du même mois, :  »nous sommes toujours sur la sensibilisation du cancer du sein et de l’utérus. Aujourd’hui samedi, nous sommes dans les marchés pour continuer dans la sensibilisation [de ces cancers féminins…ndlr]. Le choix des marchés se justifie par le fait qu’ils sont des lieux public où l’on trouve plus de femmes ».

 

Une action tout à fait justifiée selon le secrétaire général de l’association, les femmes étant plus exposées et beaucoup plus victimes des cancers.

Pour lui, le choix de la ville n’est pas du tout hasardeux. « Il faut savoir que Ntoum est la capitale provinciale de l’Estuaire et que dans le souci de s’étendre à travers le Gabon, Le Réel a choisi de commencer par la porte d’entrée qui n’est plus à présenter parce que c’est une ville assez cosmopolite. On se dit que si on voulait vraiment aller à l’intérieur pays, il faut commencer les activités notamment par la ville de Ntoum » a-t-il fait savoir.

 

Et d’ajouter,  »aujourd’hui il faut dire que Le Réel a décidé, avec d’autres associations existantes, je pense à Agir pour construire qui nous a accueilli favorablement, d’effectuer le déplacement de Ntoum et sensibiliser une fois de plus les commerçantes sur les différents cancers féminins et les exhorter à se faire dépister ».

 

 »Nous avons ensuite distribué des flyers informatives et des parasols pour nos mamans qui sont sur la place du marché exposé au soleil. Nous avons aussi apporté des t-shirts pour arborer fièrement cette journée » a conclu Régis Divassa, le SG de l’association.

 

Il faut rappeler que cette journée rentre dans le cadre des activités de luttes et d’informations sur les cancers féminins, menées par la première dame du Gabon, Sylvia Bongo Ondimba dont l’association Le Réel vise à accompagner la politique

Facebook Comments