Dans une publication sur sa page Facebook, il y a deux jours, Goerges Mpaga, membre influent de la Société Civile gabonaise a indiqué que la société pétrolière Perenco a pollué la nature dans les environs  d’Etimboué, dans la province de  l’Ogooué Maritime.

Pour le leader de la société civile gabonaise, le ministre en charge de l’environnement aurait caché cette information.

 

« Alerte, alerte : nouvelle pollution à grande échelle provoquée par Perenco en Etimboue , précisément à l’île des negres à l’entrée de la lagune Nkomi ( rivière impolounet). Chose grave,. la pollution en cours a été carrément occultée par Lee White, ce qui démontre clairement la collusion entre l’opérateur extractif et le ministre de l’environnement. Pour rappel, Perenco a été inculpé et mise en examen en juillet dernier par le tribunal de Port Gentil pour des crimes environnementaux similaires ».

Facebook Comments