Selon l’AFP, des tirs nourris d’armes automatiques ont été entendu ce dimanche matin dans le centreville de Conakry. Plusieurs militaires étaient visibles dans les rues, a appris AFP selon plusieurs témoignages.

Les tirs étaient entendu à Kaloum, au centre de la capitale guinéenne, où se trouvent la présidence, les institutions et les bureaux d’affaires.

 

 

Facebook Comments