» Grâce à l’accélération de la diversification de notre économie, grâce à la politique de transformation sur place de nos matières premières – prélude à notre industrialisation –, grâce au développement de nouvelles filières, respectueuses de l’environnement, nous sommes en train de créer les emplois dont notre pays a besoin. Le Gabon doit devenir le pays du plein emploi !

Ces succès que nous avons obtenus en matière d’environnement, de parité, de recherche scientifique, de diplomatie ou de santé, nous les obtiendrons en matière d’éducation.

Grâce à la réforme de la formation technique et professionnelle, l’écart, hier abyssal, entre l’offre d’éducation et les besoins réels sur le marché du travail, sera progressivement comblé. Nous avons radicalement changé de paradigme. Il ne s’agit plus de former pour former ou de délivrer un diplôme, mais de former pour acquérir une compétence et trouver un travail, condition sine qua non d’une vie digne et épanouie. Le Gabon doit devenir un pays leader en matière de formation !

 

 

 

Facebook Comments