L’arbitre international gabonais de Judo, Jean Claude Ndjimbi a rendu un vibrant hommage à l’ancien député et président de la fédération Gabonaise de Judo, André Angwe Aboughe, dans un post publié ce lundi sur sa page Facebook. Lecture…

 

Un Mentor, Un Père

Au moment où s’achève l’étape 4 de préparation avec les championnats du monde 2021, il est opportun pour moi de jeter un regard en arrière.

Après 5ans passés à la course de la qualification aux Jeux Olympiques, 

Dieu merci j’y suis arrivé.

Mais cette consécration est dûe aux efforts conjugués de plusieurs personnes, et ce matin je voudrais rendre hommage à l’une d’entre elle.

Une Personne au grand cœur qui a cru en moi dès les premiers jours cette personne très particulière avec qui j’ai travaillé pendant de longues années

Qui m’a prise sous son aile, m’a confié des responsabilités et fonctions selon mes qualités.

 

Cette personne qui m’a encouragé vers l’arbitrage en m’inscrivant régulièrement aux tournois de Yaoundé où j’ai fait mes premières classes puis aux différents séminaires, stages d’arbitrage, championnats d’Afrique et aux championnats du monde junior à CapTown 2011, où j’ai obtenu mon badge d’arbitre mondial.

Ce qui m’a ouvert les portes de l’international.

Et enfin, récemment aux championnats d’Afrique Tunisie 2016, où jai été sélectionné pour cette aventure.

5 années ont passés et me voilà parmi les 16 meilleurs arbitres de judo sélectionnés pour Tokyo 2020 – 2021.

Un mentor, un père, aussi un ami.

Merci, Merci, Merci, Merci.

Président André Angwe Aboughe

André Angwe Aboughe

Pour tout…

Je ne vous le dis pas assez.

Facebook Comments