LE MINISTÈRE de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique, du Transfert de technologies, de l’Education nationale, Chargé de la Formation civique organise le 31 Juillet 2021, à travers le territoire, le Concours National des Meilleurs Élèvs.

Cette orientation est l’une des principales décisions issues du Conseil des Ministres présidé, hier, par le Chef de l’Etat, M. Ali BONGO ONDIMBA.

Le Communiqué final rendu public par le Ministre en charge de la Fonction publique et Porte Parole du Gouvernement, Madeleine BERRE a inscrit cette nouvelle au nombre des décisions les plus importantes.

A juste titre, l’adoption de ce Projet présenté par le titulaire du Département ministériel en charge de l’Education, le Pr Patrick MOUGUIAMA-DAOUDA est un Acte politique majeur du processus de Refondation du système éducatif gabonais.

De fait, 462 Élèves des classes de 5 ème année du Primaire, jusqu’en terminale, des Collèges et Lycées d’enseignement secondaire général, technique et professionnel, sélectionnés par leurs établissements respectifs, prendront part à cette compétition organisée dans un contexte rendu particulier par la crise de la COVID-19 avec ses conséquences multiples, et donc pétri de symboles.

Du coup, au sommet de l’Exécutif, en effet, la promotion de la culture de la méritocratie va de pair avec la reconquête affirmée de l’Excellence au sein de l’Ecole de la République.

Ce faisant, lintérêt de cette compétition réside avant tout dans l’exclusivité réservée aux seuls Apprenants inscrits régulièrement dans les établissements du cycle Primaire, mais surtout secondaires Publics et Privés reconnus d’utilité publique.

Ensuite, mis à part les élèves conviés à se confronter avec leurs diverses matières, cette compétition met aux prises les écoles, collèges et lycées entre eux.

A ce titre, ce Concours National des Meilleurs Élèves n’est pas ouvert aux Candidats Libres comme lors d’autres examens nationaux tel que le CEP, le BEPC ou le Baccalauréat du second degré.

Par ailleurs, ce Concours représente une opportunité inédite pour les parents d’élèves qui figureront parmi  » LES CRACKS » , d’être en particulier suivis et accompagnés dans leurs cursus par le gouvernement.

L’enjeu : éviter dorénavant la perte des talents et génies, qui sortent accidentellement du système éducatif, à cause des précarités socio-économiques qui accablent de nombreuses familles.

On rappelle, enfin, que ce Concours National des Meilleurs Élèves bénéficie du soutien des partenaires économiques locaux, ainsi que des partenaires du système des Nations unies.

Facebook Comments