Des jeunes réunis au sein du collectif  » Jeunesse citoyenne« , ont appelé Ali Bongo à libérer tous les prisonniers politiques avant  » la Paix des Braves », dans une déclaration lue samedi, à Libreville. L’on retient la volonté de ce collectif de voir la jeunesse participer aux dites rencontres, et ont également demandé au président de la République de pardonner tous les prisonniers politiques, incarcérés pour des faits oui ou non avérés. 

« Si tel est que nous devons répondre à la paix des braves, la condition sine qua none de sa réussite repose inéluctablement par la renaissance, mieux l’implication totale et sous réserve de cette jeunesse gabonaise, et par la prise en considération de toutes ses revendications.

Dans cette optique, pour un assainissement du climat politique et pour rassurer cette jeunesse en colère. Victimes de manipulation et d’instrumentalisations des hommes politiques, nous recommandons très humblement au président de la République Chef de l’Etat son excellence Ali BONGO ONDIMBA, de pardonner, comme le Christ l’a fait au pied de la croix ses bourreaux, tous nos jeunes frères emprisonnés », a indiqué Alain Gauthier Mvono, l’un des porte-parole de la plateforme jeunesse citoyenne.

 

Facebook Comments