La Russie s’engage dans la recherche de l’avion électrique du futur avec une technologie inédite. Pour comparer avec les avancées actuelles, il faudra attendre le Salon aéronautique de juillet à Moscou. Le vice-Premier ministre Iouri Borisov a annoncé, que le premier avion russe équipé d’un moteur électrique serait présenté au Salon international de l’air et de l’espace MAKS, qui se tiendra du 20 au 25 juillet à Joukovski, dans la région de Moscou. «C’est ce qui a été fait avec le Fonds pour les recherches avancées (FPI) – un avion électrique basé sur les principes de la supraconductivité», a précisé Iouri Borisov.

Le moteur électrique de 500 kW utilisant des supraconducteurs à haute température a été créé par le spécialiste des matériaux Superox. Le moteur a été installé à titre expérimental sur un avion de transport régional Yak-40. Pour les essais en vol, l’un des trois réacteurs du Yak-40, situés dans la section de queue, a été remplacé par un turbomoteur à turbine à gaz avec un générateur électrique développé par l’Institut Central de motorisme aéronautique en collaboration avec l’Université technique Ufa Aviation. Le moteur électrique, qui actionne une hélice à six pales, a lui été installé dans le nez de l’appareil qui a effectué une première phase de tests au sol en février près de Novossibirsk en Sibérie. Les objectifs de réduction des émissions de carbone que se sont fixés la majorité des économies avancées poussent l’industrie à développer des prototypes d’avions électriques. Jusqu’ici, les moteurs traditionnels se heurtent à des limites d’autonomie.

Le plus gros avion électrique du monde à avoir déjà volé avec succès est un Cessna 208B. Equipé d’un moteur électrique de la société américaine Magnix de 500 kW développant 750 chevaux, il a effectué en juin un vol d’essai de 28 minutes à une vitesse maximale de 185 km/h et à une hauteur de 2 500 pieds soit environ 762 mètres. Mais le Iak-40 est un appareil beaucoup plus imposant qui accueille à son bord 32 passagers et trois hommes d’équipage contre neuf passagers et un pilote pour le Cessna.

Le Salon aéronautique Maks 2021 se tiendra malgré la pandémie et des exposants d’une quarantaine de pays sont attendus. Cette année, le pays à l’honneur est le Kazakhstan avec lequel devraient être signés plusieurs accords de coopération industriel dans le domaine aérien.

Facebook Comments