C’est le thème exposé par Judicaël MOMBO MOMBO, lors de sa soutenance de Master Professionnel en Management des Organisations option Gestion des Etablissements Sanitaires et Sociaux (GESS), samedi 20 mars 2021, à l’Institut  universitaire des sciences l’organisation (IUSO). Il a d’ailleurs reçu l’approbation du Jury, qui lui a donné la note de 16 /20 avec mention très bien.

 

Ce thème vient à point nommé, selon l’exposant, puisqu’il vient dévoiler et lettre mettre au grand jour, les carences liées à la lenteur administrative en matière de permission de Congé professionnels en milieux hospitaliers.

 

Ici MOMBO MOMBO, entouré des membres du jury

M MOMBO MOMBO, il raconte qu’au cours de son stage au CHU Owendo, il a été amené à observer un certain nombre de dysfonctionnement lié à la gestion et à la planification des congés des fonctionnaires. Parmi ses dysfonctionnements, il faut noter les reponses tardives aux demandes des congés adressées à la tutelle par le personnel.

 » En effet, dans la plupart des cas étudiés, ces réponses aux demandes du personnel parviennent plusieurs mois après les périodes choisies par les agents pour jouir de leur congé ou de leur permission. »

Il a été amené à constater également :

« Certaines catégories d’agents en attente de poste budgétaire et d’autres ayant les postes budgétaires, mais ne disposant pas de textes d’intégration ni titularisation, n’avaient pas droit aux congés administratifs malgré leur durée bau sein de l’administration. Durée estimée à 10 ans sans congés administratifs ».

 

Il faut rappeler que le personnel sanitaire est contraint de travailler à un rythme soutenu et très élevé, le système des gardes de nuit sont fréquentes. Les agents sont exposés aux Produits dangereux pour la santé, le personnel fait aussi face aux agressions des parents des malades. Toutes ces difficultés provoquent le chamboulement de l’horloge biologique naturelle.

 

Ces facteurs, ne favorisent pas l’épanouissement de l’homme et l’empêchent d’atteindre de façon optimale les objectifs de performance fixée par l’organisation..

 

Il conseille au gouvernement, notamment aux responsables du ministère de la Santé, qu’il serait nécessaire, d’accorder le repos au personnel au cœur de l’humanité pour permettre à ce dernier de se renouveler et de se ressourcer pour non seulement, une meilleure prise en charge des patients. Tout en faisant la promotion du bien-être.

 

Dans son mémoire, Judicaël MOMBO MOMBO, apporte quelques pistes solutions, pour essayer de résoudre la problématique de la lenteur administrative en matière de permission et de congé professionnels.

Il souhaite de tous ses vœux, la révision du décret 683 fixant le régime des congés à la fonction publique gabonaise ; la mise en place d’un cadre juridique en matière de permission et congés propres aux réalités hospitalières; la décentralisation des missions de la DCRH; l’autonomisation administrative des structures de base par l’État des moyens financiers, humains et matériels aux services producteurs de ses actes administratifs. Il veut aussi que les autorités fixent les délais en matière d’établissement et de délivrance de ses actes administratifs, l’établissement d’une attestation de congé sur la base de l’accusé de réception de la demande de l’agent adressée à la tutelle.

 

 

 

 

 

 

 

Facebook Comments