Dans le golfe de Guinée, la pêche illégale représente 40% à 60% des captures. Le manque à gagner pour les pays de la région est colossal. La pêche INN (illicite, non déclarée et non-réglementée) constitue une menace sérieuse pour les stocks de poissons et l’environnement marin. Elle prive les Etats côtiers et leurs populations de sources d’alimentation et de revenus. D’autre part, les ressources halieutiques abondantes présentes dans la zone attirent des prétendants du monde entier, prêts à traverser les océans pour venir pêcher au large des côtes d’Afrique de l’Ouest. Enfin, des liens de plus en plus étroits apparaissent entre la pêche INN et la piraterie maritime. La première vient « nourrir » la deuxième, et vice-versa.

C’est pourquoi l’Institut de Sécurité Maritime Interrégionale (ISMI) de l’Académie Régionale des Sciences et Techniques de la Mer (ARSTM) organise une formation d’inspecteur des pêches du 22 au 26 mars 2021. Cette formation technique correspond au premier niveau d’un cursus professionnalisant d’inspecteur des pêches. Cette action, financée par la coopération française via la Direction de la coopération de sécurité et de défense (DCSD), est soutenue par la République de Côte d’Ivoire. Le stage aura lieu à l’ARSTM à Yopougon, Abidjan, le lundi 22 mars 2021 à 09h30.

Une vingtaine d’auditeurs issus de 12 pays du golfe de Guinée sont attendus. La formation sera dispensée par des experts de Côte d’Ivoire et du programme PESCAO de l’Agence Européenne de Contrôle des pêches (AECP).

Les journalistes sont conviés à assister à la séance inaugurale de cette formation et un point presse sera organisé à 10h30.

Contacts :

– Maylis TERTRAIS-VIEL, responsable administratif et financier de l’ISMI, coordonnateur régional adjoint AEM pour le golfe de Guinée ([email protected])

– Chantal Koffi, chargée de communication de l’ARSTM et de l’ISMI ([email protected]) – Annexa Govi, coordinatrice, ([email protected]

 

 

Facebook Comments