Sosthène Ossoungou, ministre gabonais du budget, est décidément l’homme par lequel le malheur des sociétés publics de transport en commun arrive. Alors qu’il connait la sensibilité des missions à elles confiées par Ali Bongo Ondimba en cette période marquée par la crise sanitaire liée au Covid-19, le responsable gouvernemental se serait permis de bloquer les subventions de Trans’Urb et Sogatra.

Il a fallu l’intervention musclée du président de la République lors du dernier conseil des ministres pour que son altesse 1er Ossoungou libère enfin l’enveloppe que les dirigeants de Trans’ Urb attendaient depuis bien longtemps.

Il se susurre que le ministre du budget irait jusqu’à apprécier les décisions du chef de l’Etat au lieu de tout simplement les exécuter. Comment cela s’explique- t- il ? Pour qui se prend cet Ossoungou ?

 

Kalengori Cesard

Facebook Comments