A l’invitation du prophète Mycomb, leader de l’église station de toutes les nations située à Nzeng Ayong, 6è arrondissement de la commune de Libreville). Il est question de prier pour le Gabon en proie à diverses difficultés. Notamment la crise économique, les maladies et les divisions qui commencent à être visibles entre citoyen.

C’est donc une vingtaine de leaders d’églises qui ont fait le déplacement de Nzeng Ayong pour implorer la miséricorde de l’Eternel afin qu’il en aide au Gabon.

« Du côté politique, Omar Bongo avait souhaité que les hommes  de Dieu prient pour le Gabon dans les années 1990. Aujourd’hui l’actuel président de la République a aussi demandé aux hommes de Dieu de prier pour la nation gabonaise. Aujourd’hui, l’église doit se positionner. C’est pas méchant de rassembler les hommes politiques de tous bords pour invoquer Dieu en faveur de notre pays », a indiqué le prophète Mycomb, leader de l’église station de toutes les nations.

 

Facebook Comments