Tous ceux qui visitent régulièrement les blogs et réseaux sociaux doivent très certainement marquer leur surprise devant l’acharnement dont est victime le Directeur général de la SETRAG. Christian Magni serait, à en croire certaines indiscrétions, victime d’une cabale orchestrée par certains esprits obtus, prompts à donner sens à toutes leurs supputations. Injures, calomnie, diffamation, invectives et autres distributions de points dressées contre le DG sont régulièrement distillées sur la toile. Le comble étant que ces agissements sans fondement sont dressés contre quelqu’un dont le malheur est très certainement de vouloir redorer le blason d’une société plus que jamais empêtrée dans des problèmes logistiques et techniques desquels elle ambitionne sous son nouveau patron de sortir le plus tôt possible.

Ces actes visiblement ourdis par des collaborateurs en mal d’inspiration qui rêvent certainement d’occuper le fauteuil de Christian Magni, s’ils sont dénoncés, ne justifient pas que nous prenions fait et cause pour ce dernier, loin s’en faut. Simplement est- il de notre devoir de nous élever contre des pratiques mesquines, surtout lorsque la personne contre lesquelles elles sont destinées est quelqu’un dont les capacités morales et intellectuelles, ainsi que la qualité de service méritent d’être saluées.

D’où la question que nous nous posons de savoir qui est Christian Magni?

L’actuel DG de la SETRAG qui n’est pas arrivé à la tête de la société comme un cheveu dans la soupe, est homme du sérail qui occupait jusqu’à sa récente nomination le poste de Directeur général- adjoint. Il jouit d’une bonne réputation au sein de la SETRAG où lui ont été confiées plusieurs responsabilités. Cet ingénieur en mécanique a débuté sa carrière à la COMILOG, société au sein de laquelle il a occupé plusieurs postes techniques, en 1999. C’est en 2015 qu’il intègre la SETRAG suite au transfert des activités de maintenance de la voie de COMILOG dont il avait la charge vers l’entreprise de transport ferroviaire. En 2019, il est nommé Directeur général- adjoint en charge des directions opérationnelles. Fort d’un tel parcours et d’une expérience aussi parlante, son arrivée à la tête de la SETRAG devrait- elle être considérée comme usurpée?

Plutôt devrait- on faire preuve de clairvoyance et de justice lorsqu’il s’agit de commenter cette promotion somme toute justifiée s’il est dans notre esprit de tourner le dos à l’obscurantisme qui constitue une menace pour l’objectivité et la cohésion au sein d’une société qui en a tant besoin.

 

Vinga Paul m’Ayoulou

Facebook Comments