Les syndicats des régies financières, réunis au cours d’une assemblée générale, ont décidés à l’unanimité de rentrer en grève générale illimitée ce mardi 20 octobre 2020. Ils estiment que le gouvernement n’a pas écouté leurs revendications.

Après la présentation de la situation, après les négociations avec le gouvernement, le porte-parole des syndicats des régies financières, composés des agents de douanes, des impôts, du trésor et du ministère du pétrole et des hydrocarbures.

« Nous reprochons au gouvernement leur silence méprisant envers les partenaires sociaux. Les responsables des syndicats ne peuvent pas avoir posé sur la table du gouvernement des revendications depuis 3 mois, même pas un WhatsApp. Ce mépris est inadmissible, lorsqu’on est dans un partenariat un engagement demeure un engagement. », A indiqué Sylvain Ombindha Talheywa III, le porte-parole de la plateforme.

 

Puis d’ajouter que:  » les syndicats des régies financières, les points d’achoppement, sont, le fait que  l’état des audits ont démontré  que l’Etat payait plus qu’il en fallait, la régularisation des situations administratives des agents qui passent plus de 10 ans dans l’administration sans être intégré, alors qu’eux, ils intègrent les leurs, c’est aussi de nous asseoir et de dire qu’il y a des problèmes dans les régies financières et de les traiter », a-t-il ajouté Ombimba Talewa, porte-parole des syndicats des régies financières.

Facebook Comments