benjamin kombila pambou et Nelson Mandela en 1991

Benjamin Pambou Kombila Pakobé était un magistrat gabonais formé à l’école de magistrature de Paris, Benjamin Pakobe voit le jour en en 1948 à Mouila, en 1969 il obtient son baccalauréat et s’en en France pour ses études universitaires. Il obtient une licence en droit public, à l’université de Clermont-Ferrand en 1972 deux après c’est à dire 1974 il obtient la maîtrise en droit public toujours à l’université de Clermont Ferrand il quitte l‘cette université en 1978 après avoir obtenu son doctorat en droit public.

Il est admis l’École de la magistrature de Paris où il devient magistrat. Rentré au Gabon, il est magistrat stagiaire en 1980, un an après, il devient magistrat 2e grade échelon 5, 1981-1983, magistrat de 2e grade échelon 6. De 1983-1985 magistrat de 2e grade échelon 7 et de 1985-1989, magistrat 1er grade échelon 1. De 1989 à 1991, il est magistrat 1er grade l’échelon 2. En 1995, Benjamin Pambou Kombila Pakobé devient magistrat hors catégorie. Entre temps, il est nommé président de la Cour Suprême, où il restera de 1991 à 1994. 

Il est décoré Grand-croix. Pambou Kombila Pakobé était un dignitaire de la République, membre de la chancellerie des ordres nationaux, Haut représentant personnel du président de la République pour la province de la Ngounié après la cour suprême.
Dans le monde associatif, il était le président du mouvement des Amis de Bongo (MAB) pour la province de la Ngounié.
À sa mort il a été remplacé à la chancellerie en tant que dignitaire par Madame Albertine Maganga Moussavou.

Il a laisse quatre enfants deux garcons et deux filles. Parmis ses enfants, il y’a un qui se lance en politique, cadre dans Une société de la place.

Facebook Comments