Après avoir menacé de fouetter  les hommes d’église au cours d’un point de presse animé samedi 26 septembre 2020, Noel Lambert Matha  passe de la parole à l’acte. Un évêque de l’église Betsaida, Jean Baptiste Moulaka, porte-parole du collectif des pasteurs des églises pentecôtistes et charismatiques et assimilées a été interpellé ce jour par le commissariat de police de Nzeng Ayong dans le 6è arrondissement de Libreville.

L’homme de Dieu a été arrêté alors qu’il répondait aux exigences du gouvernement qui consistent à désinfecter les lieux avant toute ouverture.

Après plus de 2 heures d’interrogatoire et grâce à la pression faite par plusieurs leaders ecclésiastiques et des fidèles venus en grand nombre devant le commissariat de Nzeng Ayong, l’Evêque Jean Baptiste Moulaka a été enfin libéré sans aucune forme de procès.

Avant de quitter le commissariat, les hommes de Dieu ont prié pour les autorités gabonaises afin d’implorer la faveur divine sur eux.

 

Facebook Comments