Suite aux informations circulant dans les réseaux et médias sociaux relatives à une tentative de corruption des leaders des deux syndicats du Ministère des Eaux, des Forêts, de la Mer et de l’Environnement (SYNAPEF et SYNAGREN) durant les deux jours de négociations avec le ministre Lee WHITE (mercredi 2 et jeudi 3 septembre),

 

Dynamique Unitaire tient à condamner cette tentative de corruption si les informations diffusées sont fondées.

Le 07 juillet dernier, suite à l’interpellation de Monsieur Didier ATOME BIBANG, Président du Syndicat National des Personnels des Eaux et Forêts (SYNAPEF) par la Police Judiciaire, et à sa garde à vue aux motifs fallacieux d’Interception d’un courrier officiel et de Dénonciation calomnieuse, Dynamique Unitaire par un communiqué de presse avait apporté son soutien au Président du SYNAPEF et avait appelé à sa libération immédiate.

Le mardi 1er Septembre, Dynamique Unitaire a été choqué, comme tout le monde, par la brutalité injustifiée, illégale et disproportionnée des gendarmes contre les travailleurs grévistes qui étaient pacifiquement à leur piquet de grève sur leur lieu de travail au ministère des Eaux, des Forêts, de la Mer et de l’Environnement, depuis le début du mois d’août à l’appel du SYNAPEF et du SYNAGREN. Les grévistes ont été gazés, brutalisés et blessés par les gendarmes sur instructions du ministre Lee WHITE. En réaction, Dynamique Unitaire a une fois de plus publié un communiqué de presse le 2 septembre, pour dénoncer ces violences physiques et violations des droits syndicaux, et pour soutenir le mouvement de grève qui s’appuie sur des revendications légales et légitimes.

Les actes de soutien posés par Dynamique Unitaire trouvent leur justification dans le cadre de la solidarité syndicale à l’endroit d’autres camarades confrontés à la barbarie policière et aux violations des libertés syndicales, bien que le SYNAPEF et le SYNAGREN ne soient pas membres affiliés à Dynamique Unitaire.

Si les informations de corruption de Didier ATOME BIBANG (Président du SYNAPEF), de Serge Julot NGUEMA ASSEKO (Président de SYNAGREN) et du facilitateur Joël ONDO ELLA, Président de la Confédération Syndicale de l’Administration Publique, Parapublique et Privée (COSINAP) sont avérées, Dynamique Unitaire déplore de telles attitudes qui ternissent une fois de plus l’action syndicale en République gabonaise. Les membres du Gouvernement ou leurs représentants qui enregistrent et font fuiter de telles informations n’ont qu’un seul objectif : créer un climat de méfiance entre les syndiqués et leurs responsables et discréditer par la même occasion le syndicalisme.

Tenant compte des démentis apportés par les leaders syndicaux sus cités, Dynamique Unitaire s’étonne néanmoins de la signature d’un protocole d’accord qui n’engage pas le Ministre du Budget ainsi que de la suspension de la grève sans consultation de la base.

A la lumière de ce qui précède, Dynamique Unitaire appelle les travailleurs du ministère des Eaux, des Forêts, de la Mer et de l’Environnement à une grande vigilance devant ce qui peut devenir une nouvelle entourloupe du Ministre Lee WHITE,.

Dynamique Unitaire depuis sa création en 2015 demeure fidèle à ses principes de « zéro corruption » et place l’intérêt des travailleurs au-dessus de tout, quel que soit les risques et périls qui en découle. Afin de séparer « le bon grain du livret », Dynamique Unitaire invite les organisations syndicales qui partagent les mêmes valeurs humanistes et syndicales basées sur la « corruption zéro » à la rejoindre.

Enfin, Dynamique Unitaire saisira le Procureur de la République pour l’ouverture d’une enquête suite à la plainte contre X qu’elle déposera pour corruption active et blanchissement des capitaux.

 

Je vous remercie.

Pour Dynamique Unitaire,

Le Président,

 

Jean Rémy YAMA

 

Facebook Comments