Ali Bongo et Mathias Otounga Ossibajouo

Faisant suite aux diverses attaques  par voie de presse dirigées contre Mathias Otounga Ossibadjouo, Membre du Bureau Politique (MBP), député du  siège unique de la commune d’Okondja et ministre de la Décentralisation et de la Cohésion sociale et du Développement des territoires. Les jeunes cadres du département de la Sebe-Bricolo qui ne comprenant la démarche du Conseiller financier de ce dernier, ne se reconnaissent dans ce qu’ils qualifient de basses besognes.Nous publions in extenso leur déclaration dont nous avons obtenu copie…

 

Le journal la Loupe dans sa parution numéro 470 en page 4 rubrique le réveil citoyen à Okondja du mercredi 26 août 2020 titrait : « Mathias OTOUNGA OSSIBADJOUO en colère ».

Ce titre évocateur nous oblige d’avoir un regard synoptique sur texte afin de comprendre les mobiles réels de sa rédaction. Nous avons également, pour une meilleure appréciation de l’information réalisé notre propre investigation.

Aussi, d’entrée de jeu, pouvons-nous dire qu’ayant choisi d’introduire son article de presse par ce qui suit : «Vertement critiqué par les habitants de la Sébé-Brikolo, l’actuel ministre de la Décentralisation, de la Cohésion et du Développement des Territoires promet une action en justice contre ses détracteurs. Lui qui des années durant, intriguant professionnel, a usé de l’agitation politicienne, pour obtenir les promotions…Et si c’était l’arroseur arrosé ? « Au bord de la Sébé, la tension monte. Mathias OTOUNGA OSSIBADJOUO, même s’il fait semblant, ne dort plus du sommeil du juste… », le journaliste Merlin MBINA a clairement pris position.

De quoi est-il question en réalité dans l’article ?

Les éléments ci-dessous évoqués dans le document vont constituer le fil conducteur de notre réflexion.

– la création par Willy Ontsia et Franck Basile Ndoumba et bien d’autre d’une plateforme dite d’informations, d’analyses et d’interviews sur les réseaux sociaux dénommée : « SEBE-BRIKOLO NEW. OKONDJA 24 » ;

– la démission du Conseiller financier du Ministre de la Décentralisation Willy Ontsia ;

– la privatisation totale et exclusive d’Okondja par Mathias OTOUNGA OSSIBADJOUO et son clan pour leur enrichissement personnel ;

 

– la menace du Ministre Mathias OTOUNGA OSSIBADJOUO d’ester en justice les administrateurs du groupe SEBE-BRIKOLO NEW. OKONDJA 24 pour leurs allégations mensongères.

– Etc.

De ce qui précède, il nous parait opportun de renvoyer le rédacteur de cet article vers les fondamentaux de son métier, lesquels commandent de vérifier non seulement la viabilité des sources, mais aussi la véracité de l’information avant de publier.

Concernant la point sur la plateforme dite d’informations, d’analyses et d’interviews sur les réseaux sociaux dénommée : « SEBE-BRIKOLO NEW. OKONDJA 24 », tout le monde peut aller sur ledit forum pour se rendre compte de ce que la presque totalité des publications sont des publications à charges contre la personne de Mathias Otounga Ossibadjouo, sa famille et ses proches.

Pour rappel, en publiant tout azimut les images vétustes de certains édifices publics, les initiateurs du groupe SEBE-BRIKOLO NEW. OKONDJA 24 qui selon les dires du journal La Loupe soutiennent la politique du DCPR Ali BONGO ONDIMBA s’opposent-ils réellement à Mathias Otounga Ossibadjouo ou à l’action gouvernementale ? Sont-ils par exemple informés de ce que la fermeture des internats dans tout le pays pour réhabilitation par le service du patrimoine du ministère de l’Education nationale procède d’un décret ? Ou font-ils seulement du show pour être vu et entendu de tous à la manière des païens tel que définit dans Mathieu 6 ?

Ces questions préjudicielles nous semblent importantes pour mieux appréhender la démarche rébarbative et arboricole des administrateurs SEBE-BRIKOLO NEW. OKONDJA 24.

Oui ! Certainement comme partout ailleurs, Okondja connait des temps forts et des moments difficiles. Mais est-ce que cela suffit pour verser dans le dilatoire, le superfétatoire, la calomnie, la sorcellerie politique… ! Nous fils du département de la SEBE-BRIKOLO attachés à certaines valeurs qui construisent le bon vivre ensemble dénonçons fermement le comportement mafioso de nos frères.

Oui ! Willy Ontsia et compagnie pour des raisons qui sont les leurs ont ouvert une fronde contre le Ministre Mathias Otounga Ossibadjouo, sa famille et ses proches comme indiqué dans le journal la Loupe.

Cela dit, en évoquant par exemple, le cas de l’aéroport d’Okondja fermé il y a des années lumières avant l’ère Mathias Otounga Ossibadjouo, est-ce réellement Willy ONTSIA et compagnie se sont posés la question de la rentabilité économique dudit aéroport mais surtout les raisons liées à sa fermeture ?

Pareillement en montrant du doigt l’éclairage public et la vétusté des latrines du stade municipal, les administrateurs du groupe refusent-ils de voir ou ne sont-ils pas au courant qu’il y a quelques mois à l’occasion de la caravane médicale qu’il avait organisée au courant second semestre 2019, le Ministre avait fait relooker le stade municipale ! Ignorent-ils qu’il y a quelques semaines la mairie bénéficiant du soutien de Mathias Otounga Ossibajouo procédait à l’électrification de certaines artères de la commune d’Okondja. Comme le dit l’adage il n’y a pas plus aveugle que celui qui refuse de voir.

Concernant l’allusion faite à la démission du Conseiller financier du Ministre de la Décentralisation Willy Ontsia, il faut d’abord préciser que ce dernier est plutôt Conseiller au développement et non Conseiller financier. Et même qu’il n’a jamais formellement démissionné. Par contre, depuis la création de son forum brille par son absentéisme. Pour ce qui est de Franck Ndoumba nous tenons à rassurer les uns et les autres de ce qu’il n’est pas comme le dit le journaliste distant de son ainé Mathias OTOUNGA OSSIBADJOUO.

Pour ce qui a trait à la question relative à la supposée domestication et/ou privatisation d’Okondja par Mathias OTOUNGA OSSIBADJOUO et son clan pour leur enrichissement personnel. Là encore, le journal La Loupe de prendre pour argent comptant les faks news. Juste une question : quelle attitude à un coq dont on a coupé la tête ? il va dans tous les sens n’est-ce pas !

Précisons par ailleurs, que depuis 2009 le Ministre Mathias OTOUNGA OSSIBADJOUO qui est un fervent fidèle de la politique du Président de la République, Chef de l’Etat n’a eu de cesse de le dire : « Okondja est l’un des départements de la province du Haut-Ogooué ayant bénéficié des bienfaits du magistère du Président Ali BONGO ONDIMBA. Il en veut pour preuve les quelques réalisations suivantes :

– la route Akieni-Okondja ;

– l’implantation des sociétés minières la Nouvelle Gabon Manning ; Asuan et forestière Thaurian.

L’ensemble de ces réalisations et bien d’autres contribuent significativement à la lutte contre la pauvreté par la création des emplois.

Par ailleurs, l’implication intellectuelle et personnelle du géologue David Ossibadjouo dans l’implantation de la Nouvelle Gabon Maining (NGM) doit être vu non pas comme un monopole familial, mais davantage comme une réussite collective pour le bien de la communauté. L’ancien érudit de la BVMAC et de BGFI employé depuis quelques années comme Conseiller du Ministre Mathias Otounga Ossibadjouo devrait pouvoir le comprendre. Lui qui a été son Conseiller financier à la défense nationale et au Budget et depuis le mois de décembre 2019 Conseiller au développement.

S’agissant de la menace de dépôt d’une plainte contre les administrateurs de la plateforme pour diffamation et allégations contre sa personne au sujet de ses prétendues ambitions présidentielles, il sied de retenir que la décision de sieur Ontsia de faire paraitre le mini échange dans la journal la Loupe dont nous connaissons également les états de service de certains frères au parcours sombre montre une fois de plus, qu’il s’agit d’un petit groupe d’agitateurs folkloriques.

En fin, il en résulte de nos investigations que Mathias Otounga Ossibadjouo reste et demeure un soutien de son champion le DCPR ABO. Mais surtout qu’aucun des fils de Mathias Otounga n’a dit à qui que ce soit que son père serait candidat en 2023.

Il faut par contre, dire que non seulement il ne s’agit pas d’un fils de Mathias Otounga, mais en plus l’allusion faite a 2023 par Moges Otounga puisque c’est de lui qu’il s’agit dans son message avait pour sens : « Vous faites du bruit Mathias quant à lui a les yeux rivés vers 2023, c’est-à-dire, l’élection de son champion ABO ».

Joint au téléphone Mathias Otounga Ossibadjouo, a dit être et demeurer un fidèle soutien du DCPR Ali Bongo Ondimba. Il a également ajouté qu’Okondja est la terre natale du DCPR Ali Bongo Ondimba.

Il a aussi regretté fortement l’égarement de certains cadets qui pensent qu’Okondja est un monopole familial. En plus, si tel était le cas cela voudrait dire que tous les DG et hauts cadres des régies financières etc. ainsi que tous les hauts cadres du PDG des cinq cantons du département sont de sa famille et de son clan. Alors de quoi se plaint-on ?

 

 

Pour finir, il est bon de savoir qu’à Okondja jamais les populations dites autochtones n’ont été aussi honoré que de nos jours : Député siégeant, Premier maire adjoint, et Président du conseil départemental tous du groupe linguistique dit les MBERES. Ces choix du leader politique Mathias Otounga obéissent à un triptyque : populations dites autochtones ; jeune et décennie de la femme.

 

Les jeunes cadres du département de la SEBE-BRIKOLO

Facebook Comments