Un rassemblement des chauffeurs de taxis à Port Gentil. Ph. .Facebook

Ce 13 juillet 2020, les transporteurs de la capitale économique du Gabon, ont gelé leur service. Ils manifestent leur mécontentement face aux tracasseries policières dont ils font l’objet au quotidien.

Harcelés en longueur de journée, par les forces de l’ordre, les transporteurs urbains de la ville de Port Gentil, ont décidé de geler leur service. Ils revendiquent leur droit d’exercer leur travail.

Le mouvement d’humeur des transporteurs n’est pas sans conséquence sur le quotidien des port-gentillais, qui n’ont pu vaquer à leurs occupations.

Le ministère de l’Intérieur et celui de la défense sont appelés à discipliner leurs troupes, qui au lieu de protéger les personnes et les biens, deviennent un danger pour le citoyen.

Facebook Comments