Guy Nzouba Ndama, président des « Démocrates », parti politique de l’opposition a demandé mardi au gouvernement de retirer la mesure exigeant un test de nagativité pour se déplacer à travers le pays et à l’extérieur. Estimant que cette mesure ne sied pas avec le contexte actuel.

 

Lors d’une conférence de presse gouvernementale, dans le cadre du déconfinement partiellele, le ministre des Transports, Léon Armel Bounda Balondzi, avait annoncé que désormais pour partir d’une province à une autre, il faut être détenteur d’un certificat de négativité au Covid-19 délivré après un test dans un laboratoire dédié au Coronvirus.

 » Néanmoins, comment ne pas évoquer la décision du Gouvernement de conditionner la libre circulation des personnes sur le territoire à la présentation d’un certificat de test négatif au covid 19 datant de 5 jours maximum ? Comment ne pas comprendre que cette mesure constitue une restriction de nos libertés quand nous savons que l’obtention de ce certificat est difficile voire impossible au regard non seulement de l’absence de centres pouvant tester à l’intérieur du pays mais aussi de longs délais d’attente des résultats à Libreville, en particulier, où ces résultats ne sont pas disponibles avant 14 jours après les prélèvements ? Aussi, au regard des difficultés qu’elle occasionne, de la manière dont elle accable beaucoup de Gabonais en cette période de grandes vacances, nous demandons le retrait pur et simple de ladite mesure qui n’est pas de notre avis la plus indispensable dans la lutte contre la pandémie », a tranché Guy Nzouba Ndama au cours de son point de presse.

 

Facebook Comments