Quand naît un bébé, le village s’agrandit. On fait du bruit, beaucoup de bruit, afin que la bonne nouvelle se répande au-delà de l’au-delà. 

La bonne nouvelle, nous la partageons avec vous, chers lecteurs. Le bébé est vôtre. Il est votre sang et votre chair ainsi que votre imagination. Nous sommes installés au Gabon, au cœur de l’Afrique. Avec vous, grâce à vous, nous partageons le même soleil et les mêmes news. A Dakar, à Durban, au Lagos, à Yaoundé à Brazza, à Nairobi, à Ndjamena, à Kigali, au Caire, même tam-tam… Partout où l’info circule, nous sommes présents.

 

L’info, tel est le credo de L’Alerte d’Afrique

 

Par défi, nous n’avons pas arrêté une ligne éditoriale. II vous appartient, chers lecteurs, de nous dire ce que vous estimez hygiénique pour votre plaisir. Ouvrez votre cœur. Lâchez-vous. Société ? Enquêtes ? Politique ? Economie ? Sports ? Aventure ? A vous la parole ! Et la plume.

Encore une fois, ce journal et vôtre. Entièrement. Le contenu sera à votre image, à vos attentes, à vos envies, à vos folies, pourquoi pas ! C’est aussi cela l’innovation que L’Alerte attend apporter en ce nouveau siècle chargé de promesses. Alors, abaissons nos masques et faisons un pari. Le contenu de l’Alerte d’Afrique se déplace chaque semaine chez vous grâce à votre contribution. Pari tenu ? Remettez vos masques et protégez-vous contre la COVID-19 !

Facebook Comments